Bord de mer

Depuis toute petite, j’allais chaque année chez mes grands-parents maternels sur la côte basque. Cette région est devenue mon deuxième pays. Leur mort a changé cette habitude facile et nécessaire, je suis partie découvrir d’autres côtes, même si Anglet est encore magnétique, inscrite dans mon corps. J’apprends aussi à aimer la mer Méditerranée, petit à petit, voyage après voyage, doucement mais sûrement.

L’océan atlantique m’a vu grandir, aimer, pleurer, partir et revenir, marcher, flotter, plonger, ramasser ses trésors. L’océan m’a transmis sa force, sa vie, sa couleur dans mes yeux. Nos retrouvailles sont sensibles, sensorielles, la femme sauvage en moi y trouve apaisement, ancrage et retour à la source.

Indispensable hommage.

Photos disponibles en tirages Fine Art limités à 10 exemplaires.